Archives

La lettre de L'Agora Vol 3 No 3, décembre  2010

2010: de la bombe V à la cuisine française

Bombe V: La première bombe virtuelle, sous la forme d'un virus appelé Stuxnet, a frappé une centrale nucléaire iranienne en 2010... année au cours de laquelle le virtuel, l'abstrait, le formel, le mécanique ont fait bon ménage. Mediator: de 1 000 à 2 000 morts causées par ce médicament, ce n'est jamais, selon un porte-parole du laboratoire Servier, qu'un faible pourcentage de tous ceux qui y ont eu recours. Nina, cyborg transsexuelle: moyennant 60 chirurgies plastiques, cet homme est devenu une femme modèle tout en conservant un attribut masculin sur trois. Elle se présente aussi sous le nom de TheNinaMachina. Obésité: il faudra désormais en chercher la cause dans les échanges de gènes entre les bactéries, dans les perturbateurs endocriniens ou...


Le mal de notre époque n'est pas le matérialisme mais le formalisme. C'est pourquoi l'engouement pour la bonne chère est une chose heureuse. Vive la France dont la cuisine vient d'entrer dans le Patrimoine de l'humanité, vive le Québec qui aura bientôt ses 300 fromages!

 Joyeux Noël

de la part de Jacques Dufresne, Hélène Laberge et l'équipe de l'Agora


Noël ou la photosynthèse

par Jacques Dufresne, Encyclopédie de l'Agora

Voici une invitation à découvrir la science sous un nouvel angle: en tant que bassin de métaphores pour penser les phénomènes d'un autre ordre. L'homme d'aujourd'hui a-t-il besoin d'un médiateur?

Diversité dans la protection de l'autonomie

par Hélène Laberge, Encyclopédie de l'Inaptitude

Le risque fait partie des besoins humains au même titre que la sécurité, dont il est le contrepoids nécessaire. On ne le dit pas assez, mais voici diverses situations concrètes où la chose est évidente.

Le risque, facteur d'autonomie

Une réhabilitation du risque comme besoin essentiel de l'être humain s'impose, sans quoi l'invitation à l'autonomie restera lettre morte. Le risque est un besoin essentiel de l'âme. L'absence de risque suscite une espèce d'ennui qui paralyse autrement que la peur, mais presque autant.

par Jacques Dufresne, Encyclopédie de l'Inaptitude

Le Jésus de l'histoire

par Éric Volant, Encyclopédie sur la mort

Dans le présent texte, nous explorons les liens que les chercheurs bibliques à travers le monde tissent entre le Jésus de l'histoire et le thème de la mort. Nous entreprenons cette exploration exclusivement à partir de l'oeuvre collective, dirigée par Chrystian Boyer et Gérard Rochais intitulée Le Jésus de l'histoire à travers le monde/The Historical Jesus Around the World (Montréal, Fides, 2009). Selon les directeurs de l'édition de cet ouvrage, «vingt-trois auteurs provenant de vingt-trois régions du monde ont accepté de présenter les grandes lignes de la recherche récente sur le personnage de Jésus telle qu'elle s'effectue dans leur coin de la planète. [...] Si on s'intéresse au personnage de Jésus partout sur la planète, ce n'est pas pour les mêmes raisons, et on ne s'étonnera donc pas de voir que différentes régions géographiques produisent aussi différents portraits de Jésus.» («Présentation», p. 7-10). Chapitre par chapitre, auteur par auteur, nous extrairons de leur contenu ce qui nous semble significatif pour le thème de la mort en relation avec le Jésus de l'histoire.

 Charlie Chaplin et le progrès

 par Jean-Philippe Costes Encyclopédie de l'Agora

Qu’est-ce donc que le Progrès ? Pour le savoir, il n’est nullement nécessaire de se perdre dans les dédales d’une bibliothèque. Il suffit de s’enfermer dans une salle obscure et de s’immerger dans l’univers d’un cinéaste à la carrière étincelante : Charles Spencer Chaplin. S’en remettre à un comique pour éclairer les ténèbres de l’amnésie commune peut sembler incongru. Toutefois, céder aux préjugés méprisants de prétendus intellectuels le serait plus encore[2]. L’immortel créateur de Charlot fut en effet bien plus qu’un vagabond désopilant ou un simple amuseur de foules. Il fut aussi un fin connaisseur de l’âme humaine et le témoin privilégié d’une période où l’essor de la Science accompagna d’importantes mutations politiques, économiques, sociales et culturelles.

Pierre Vadeboncoeur, l'homme des synthèses

par Paul-Émile Roy, Encyclopédie de l'Agora

Voici un dossier renouvelé sur cet écrivain mort en 2010. Grâce surtout à des textes de Paul-Émile Roy et du fils de l'écrivain, Alain Vadeboncoeur. Inspirés par Vadeboncoeur, nous avons remis à jour nos dossiers sur les peintres Paul-Émile Borduas et Ozias Leduc.

 

 


 LIVRES

Jeanne de Chantal, une femme accomplie,

par Benoît Lemaire.

Il a été publié en ce 4e centenaire de la fondation de la Visitation (1610-2010). Pour se procurer ce livre: Sr Thérèse Roy Visitandines de Québec, 2655, rue Le Pelletier, Beauport (Québec) G1C 3X7 Canada


«Il y a quatre cents ans, Jeanne de Chantal et François de Sales fondaient une nouvelle communauté à une époque désolante pour la chrétienté à cause de la faible pratique religieuse, de la guerre des religions, du jansénisme et d'un clergé souvent médiocre, voire scandaleux.» [...] On a dit de François de Sales qu'il était le plus humain des saints et le plus saint des humains. [...] Si la vie humble et cachée de Jeanne se déroula à l'ombre de son maître, Henri Bremond, cité par Benoît Lemaire, soutiendra «qu'elle [lui] apprendra plus de choses qu'il lui en apprendra lui-même.»