Archives

La lettre de l'Agora Vol 5 No 2 , Octobre 2012

De la droite américaine aux coopératives

La droite américaine étant en ce moment ensorcelée par la pensée d'Ayn Rand est aux antipodes de la coopération et des coopératives auxquelles les Nations Unies attachent tant d'importance qu'elles ont fait de 2012 l'année internationale des coopératives. Pourquoi? Parce qu'elles ont retenu ce message de l'histoire: les cooopératives sont apparues en des temps difficiles au XIXe siècle,  et elles sont plus résilientes que les banques dans la crise financière... qui se prolonge. Il se trouve aussi que l'importance de la coopération est reconnue désormais par la plupart des théoriciens de l'évolution, de même que par un nombre croissant d'économistes, de philosophes et de spécialistes des neuro sciences.Pour Claude Lafleur, agronome et chef de la direction de la Fédérée, les coopératives représentent l'espoir.

Qui est Ayn Rand? Un écrivain inconnu dans le monde mais si apprécié aux États-Unis qu'elle y a presque autant d'influence que la Bible. Derrière les 47% de « parasites  qui, selon le candidat républicain Mitt Romney, constituent l'essentiel de l'électorat démocrate, il faut voir un nouveau triomphe de la rhétorique haineuse de Ayn Rand. Mitt Romney est devenu ce jour-là « Mit Ayn Rand Romney» selon les journalistes les plus éclairés.

La  limite des ressources rendant la coopération de plus en plus nécessaire, il y a lieu de s'inquiéter pour l'avenir d'une humanité qui serait dirigée par un disciple d'Ayn Rand. Il est des discours sur la liberté qui conduisent plus directement au fascisme que les discours sur l'autorité. La coopération et le mouvement coopératif n'ont pas encore d'emblème. La conjoncture actuelle incite Jacques Dufresne à en proposer un:  Les trois soeurs

Conférence de Jacques Dufresne

Les coopératives: leçons du passé, pressentiments pour l'avenir

Lieu. date et heure : Québec, Palais des congrès, le 8 octobre  à 8h30.

Dans le cadre du Forum  coopératif et mutualiste

 

 Homo Vivens

Bienvenue au nouveau portail Homo Vivens: une source incontournable pour ceux qui s'intéressent au sort de l'homme vivant dans un contexte où le fonctionnement de la machine est partout proposé comme modèle  Appel aux dons

Pour soutenir une liberté plus forte que la force de l'argent, vous pouvez faire votre don en ligne ou par chèque libellé à: Société des amis de l'Encyclopédie de l'Agora , 190 chemin Corey, Ayer's Cliff (Québec) J0B 1C0 Canada.

François Hollande et la Francophonie,  par Marc Chevrier

En marge du sommet de la Francophonie, qui doit avoir lieu à Kinshasa du 12 au 14 octobre 2012 en République démocratique du Congo.
Il n'est donc pas clair que le discours de François Hollande marque un tournant de la politique francophone française. On peut y lire cependant des inflexions, des écarts avec la politique précédente du président Sarkozy, des éléments de continuité avec le gaullisme qui laissent à penser que peut-être, si le discours se double d'une action cohérente et soutenue, la défense de la langue et de la culture françaises redeviendra une des missions « normales » de la diplomatie française, dans un monde multipolaire dont l'Europe n'occupe plus le centre et où la France n'est plus le pôle démographique de la Francophonie.

 

Le Déclin de l'automobile chez les jeunes, par Dominique Doucet

 On a remarqué dans la majorité des pays riches, dont le Canada, que les jeunes obtiendraient leur permis de conduire re quelques années plus tard qu’auparavant. De plus, même les jeunes travailleurs américains âgés de 16 à 34 ans, ayant un revenu annuel de plus de 70 000 $US, ont accru leur utilisation du transport en commun de 100 % entre 2001 et 2009.

La culture médicale au service de la santé... à bon compte

Cessons de rembourser les dépistages, les préventions,  les traitements, les médicaments inutiles (et souvent nuisibles) et nous n'aurons pas besoin d'imposer de nouvelles taxes pour financer le système de santé. Nous avons les outils nécessaires pour atteindre ce but. L'alterdictionnaire médico-pharmaceutique en est un bel exemple. Il suffirait que les citoyens, les médecins et les employés de l'État se mettent d'accord sur certains faits pour que tout change.

 Acharnement préventif en unités de soins de longue durée par Pierre Biron

 « Mettons fin à l’acharnement préventif pharmacologique dans ce milieu, en cessant toute pharmaco-prévention irrationnelle, inutile, nuisible, coûteuse. En attendant d’y mettre plus d’ordre, mettons fin au gaspillage des fonds publics, en n’y remboursant que les ordonnances qui ont du sens dans ce contexte, dont l’ancienneté des produits aura permis aux prescripteurs d’apprendre à les manier au fil des ans et permis aux fabricants génériqueurs de nous offrir des versions moins dispendieuses. La période de quête prométhéenne de la longévité est ici révolue. Les effets indésirables sont plus nombreux et invalidants dans ce groupe d’âge »[

L'exact pris pour le vrai en médecine  par Jacques Thivierge, psychiatre

Par exemple, on veut comprendre le problème de l’agitation et de l’impulsivité de cet enfant de 10 ans. La théorie nous dit que c’est la présence d’une maladie appelée TDAH. [...] Cette hypothèse explicative nous apparaît tellement naturelle aujourd’hui qu’on en oublie presque son statut d’hypothèse. Elle est partie quotidienne de l’air culturel que nous respirons, bien alimentée qu’elle est par tous les média qui nous environnent. Mais si nous tenons à distance ce réflexe qui nous est naturel pour un instant et nous demandons si d’autres facteurs que ceux qui émergent d’un diagnostic médical peuvent expliquer l’agitation et l’impulsivité d’un enfant de 10 ans, il devient rapidement évident que les facteurs du milieu de vie doivent être investigués.

Encyclopépédie sur la mort,Thomas S. Szasz

 Son discours a ceci d'intéressant qu'il nous met en garde contre un modèle de la médecine en tant que science totalitaire ou en tant qu'autorité suprême qui sous-estime ou abolit la souveraineté du malade en tant que sujet libre et éclairé.

 

Dictionnaire critique du cinéma anglo-saxon

par Jean-Philippe Costes

Connais-tu Robert Zemeckis ? - C’est l’homme qui a réalisé Retour vers le futur (Back to the Future), Forrest Gump et Seul au monde ( Cast Away). J’adore ses films, mais je me demande bien ce qu’il vient faire dans la conversation. C’est un metteur en scène Hollywoodien, pas un professeur de Philosophie !
- C’est un Maître du Divertissement, je ne prétends pas le contraire. Sache néanmoins que l’une des grandes forces des cinéastesaméricains est de dire beaucoup sans en avoir l’air. Zemeckis fait partie de ces créateurs faussement insipides.

Livres

La haine froide, à quoi pense la droite américaine?

Nicole Morgan, Paris, Seuil 2012,  par Jacques Dufresne

Depuis les balcons de l'histoire, on se montre facilement sévère pour tous ceux qui ayant été témoins de la montée d'une doctrine totalitaire et haineuse, n'ont rien fait pour en briser l'élan. Quand on est immergé dans l'histoire, la lucidité est plus difficile, mais elle demeure possible à condition que l'on découvre le bon auteur au bon moment. En ce qui a trait à l'évolution des États-Unis vers le fascisme, un fascisme sans Führer pour le moment, Nicole Morgan est le bon auteur et son dernier livre, La Haine froide, paraît au bon moment.

 _______________________________________________________________________________________________

Coordonnées

Abonnement ou désabonnement: http:lalettredelagora.org

Questions ou commentaires: editeurs@agora.homovivens.org

 L´Encyclopédie de l'Agora, 190 chemin Corey, Ayer's Cliff, (Québec)

J0B 1C0 Canada 

Tél: 819- 838-1883