Archives

tr

La lettre de l'Agora Vol 5 No  3, Novembre 2012

Humain, posthumain? Il faut choisir

Choisir non entre le passé et le présent, mais entre deux visions de l’avenir, non entre la tradition et la science, mais entre deux conceptions de la science. Deux mouvements, fondés par des jeunes en 2005, correspondent à chacune de ces deux voies : le mouvement Transition, fondé en Angleterre par Rob Hopkins, un spécialiste de la permaculture, et Initiative 2045, fondé en Russie par un jeune milliardaire russe, Dmitry Itskov, un transhumaniste fervent.
Si vous hésitez encore à prendre le transhumanisme au sérieux, voyez la vidéo Un monde sans humains récemment présentée en Europe sur Arte et une autre intitulée A new era for humanity  (avec une traduction du texte) qui a servi à la promotion du Global Forum 2045 tenu à Moscou en février 2012. Porte d'entrée latérale dans le même débat: La santé parfaite.

 

 Homo Vivens

Bienvenue au nouveau portail Homo Vivens: une source incontournable pour ceux qui s'intéressent au sort de l'homme vivant dans un contexte où le fonctionnement de la machine est partout proposé comme modèle  Appel aux dons

Pour soutenir une liberté plus forte que la force de l'argent, vous pouvez faire votre don en ligne ou par chèque libellé à: Société des amis de l'Encyclopédie de l'Agora , 190 chemin Corey, Ayer's Cliff (Québec) J0B 1C0 Canada.

Conversation autour d'un cadavre avec Woody Allen, par Jean-Philippe Costes

Cette association, funeste binôme, explique pourquoi nous sommes si fréquemment accablés par l’ennui. Nous sommes contraints par nos failles personnelles, par l’injustice de la Nature et par les innombrables déterminismes que la Société porte en son sein, à nous engluer dans une routine qui nous prive peu à peu de toute forme d’enthousiasme. C’est ce ronronnement universel de la Nécessité qui mine les Lipton et les Weintrib, les vieux couples de Meurtre mystérieux à Manhattan (Manhattan Murder Mystery) et de Maudite Aphrodite (Mighty Aphrodite).

L'acharnement préventif, par Pierre Biron

C’est l’acharnement préventif qui après avoir réussi sa phase de médicalisation en donnant des noms de maladie aux symptômes naturels que l’on peut rencontrer au cours d’une vie, entreprend le stade d’un santéisme biologique. Idéologie selon laquelle toute déviation de votre bilan est une maladie que vous devez traiter; si votre bilan est dans les normes, vous êtes en bonne santé. S’il ne l’est pas, vous devez suivre les recommandations officielles et normaliser ce bilan. La voie est ouverte vers la coercition de la population et la fortune pour ses promoteurs.

La Porte de l'enfer, Rilke cité et commenté dans l'Encylopédie sur la mort.

«Ici l’humanité endure une faim au-delà d’elle-même.
Ici des mains se tendent vers l’éternité.
Ici des yeux s’ouvrent, regardent la mort et ne la redoutent pas. Ici se déploie un héroïsme sans espoir dont la gloire comme un sourire vient et va, fleurit et se brise comme une rose.
Ici sont les tempêtes du désir et les calmes plats de l’attente. »

Voilà notre humanité! C’est en se révélant qu’elle se dépasse. Aucune performance ne nous élèvera à la hauteur de ce sourire qui vient et va. Cela est d’un autre ordre.

Le transhumanisme selon Rémy Sussan, par Philippe Labrecque

La cyberculture trouve ses racines au sein de la contre-culture des années 60-70 et du mouvement hippie comme le démontre Rémi Sussan dans son livre. La fin du mouvement hippie dans les années 70 mena certains de ses membres comme John Lilly, chercheur-inventeur, ou l’auteur Ken Kesey “à se lancer dans des idées très futuristes” d’après Rémi Sussan.

Jacques Lavigne reconnu, par Pierre-Alexandre Fradet

 «Le temps nous révèle à nous-mêmes mais pour nous inviter à regarder au delà de lui. Seul, il nous apparaît comme la marche vers le néant et engendre la déception. Mais par là, il nous rejette en dehors de lui afin que nous allions chercher ailleurs comment l'employer. Le monde a été expulsé de notre âme et le vide qu'il a laissé derrière lui nous effraie. Nous sommes à nous et rien n'est à nous, ni le monde, ni le temps. C'est le premier signe, dans la conscience, de la présence d'un être qui nous dépasse. C'est la première conscience de ne pouvoir trouver dans les choses et en nous l'être que nous aimons. C'est la première panique devant un monde qui nous abandonne et devant notre âme inachevée. C'est le premier silence où l'homme écoute...

 _____________________________________________________________________________________________

Livres

La crise spirituelle du Québec, par Hélène Laberge

Paul-Émile Roy, La crise spirituelle du Québec,  Montréal, Bellarmin 2012.

« Ce qui me semble évident c'est que ce que le Québec vit, depuis le milieu du vingtième siècle, ce n'est pas une révolution, mais une « implosion» . Paul-Émile Roy

« Ce qui est en train de disparaître du monde occidental, c'est l'absolu. » Pierre Vadeboncoeur

La république suspecte, par Christian Rioux, Le Devoir

Marc Chevrier, La République québécoise, hommage à une idée suspecte, Montréal, Boréal 2012.

 ________________________________________________________________

Coordonnées

Abonnement ou désabonnement: editeurs@agora.homovivens.org

Questions ou commentaires: editeurs@agora.homovivens.org

 L´Encyclopédie de l'Agora, 190 chemin Corey, Ayer's Cliff, (Québec)

J0B 1C0 Canada