Archives

 

 

 

La Lettre de l'Agora Vol 6 No 1, août 2013

 

Canada : la torpeur totalitaire

Le titre de cette lettre aurait pu être : Harper, prison, drone, constitution ferroviaire, car nous avons d’excellents articles sur tous ces sujets.

Nous n’aimons pas les mots excessifs, totalitaires justement. Tout le monde comprendra toutefois en lisant l’article de Jocelyn Giroux, avec introduction de Jacques Dufresne, qu'une certaine torpeur, dans l’ensemble d’une population, évoque bien  le climat dans lequel  les abus de pouvoir de l’État central apparaissent comme la forme normale de gouvernement. Ce qui explique que de nombreuses décisions aberrantes, comme celle de construire de nouvelles prisons, alors que la criminalité est en baisse, aient été prises et appliquées pratiquement sans opposition.

Un nouveau site : Le citoyen québécois…pour une résilience civique du Québec

En marge du débat politique sur les valeurs, un dialogue citoyen sur les principes. Tous nos donateurs, pendant la période de rodage, tous nos lecteurs par la suite, seront invités à participer à ce site interactif.

Appel aux dons

Nous présenterons bientôt un rapport de notre premier appel. La seconde campagne est déjà en marche et s’envolera tant vous serez reconnaissants de pouvoir lire cette lettre et de découvrir notre nouveau site.

Pourquoi cette fascination actuelle pour le drone ?

Par Stéphane Stapinsky, Encyclopédie de l’Agora

Ce n’est pas un simple article sur les drones que nous présente aujourd’hui Stéphane Stapinsky, c’est une trilogie : le drone qui fascine…les enfants; le drone qui examine…notre vie privée; et enfin le drone qui assassine…nos ennemis, froidement, proprement, élevant cette violence au rang d’agression personnalisée. Comme on personnalise la publicité, on personnalise la guerre.

La constitution ferroviaire

Par Marc Chevrier, Encyclopédie de l’Agora

En marge de la catastrophe de Lac Mégantic, (...) l’article 92, (AANB) qui définit en général les compétences des États provinciaux, prévoit de nombreuses exceptions en matière de transports. Ainsi l’alinéa 10 soustrait à leur compétence tous les moyens de transports qui n’ont pas un caractère strictement local. Ainsi tout chemin de fer qui déborde les frontières d’un État provincial est réputé tomber sous la compétence exclusive de l’État fédéral.

Surveiller, punir, déshumaniser, en prison avec Michel Foucault et Stuart Rosenberg

Par Jean-Philippe Costes, Le dictionnaire critique du cinéma anglo-saxon

S'ils sont légion, les "films de prison" se contentent le plus souvent de montrer l'écume du Mal. Evasions, mutineries, choc des virilités sur fond de cellules décrépites, ces oeuvres purement commerciales se gardent bien d'étudier les structures aliénantes d'un système que la Masse tient pour indépassable. Stuart Rosenberg a toutefois dérogé à ce principe à mi-chemin de Panurge et de Pavlov. En deux longs-métrages, oeuvres majeures qui ont fait date dans l'Histoire du Grand Ecran, le metteur en scène américain est ainsi parvenu à dire l'essentiel sur la machine pénitentiaire. Il a anticipé Foucault avant de voguer dans son sillage. Par la puissance transcendante de l'Image, il a même accompli le prodige d'étendre le champ d'analyse de l'illustre penseur.

L’impuissance écologiste : le pourquoi et le comment

Pierre-Jean Dessertine, Encyclopéde de l'Agora

Si l’écologie politique est impuissante, ce n’est pas seulement parce qu’il y a des gens de pouvoir égoïstes, sans principes, et fort puissants, c’est aussi parce qu’elle s'affaiblit en se contentant d'être une écologie du comment au lieu d'oser être une écologie du pourquoi.

Le déni de la mort

Par Patrick Baudry, Encyclopédie sur la mort

Une notion s’élabore. Elle ne tient pas d’une astuce verbale. Elle a vocation d’analyse. Elle n’est pas qu’un mot qu’on voudrait imposer avec la prétention de saisir tout momentanément une époque, ou plus prétentieusement le tout d'une société.


Les mortalistes

 En anglais, on dit désormais deathist comme on dit theist. Un deathist est l’un de ces passéistes qui nuisent au progrès en continuant de se résigner à la mort, voire en la bénissant, comme Nietzsche : «Il faut quitter la vie en la bénissant et non amoureux d’elle.»

 Par Jacques Dufresne, Encyclopédie Homo Vivens

 
L’alter dictionnaire médico-pharmaceutique

Par Pierre Biron

Ce site est savant, renouvelé tous les mois, il vous donne le fin du fin, le récent du récent pour ce qui est de l’évaluation des médicaments et des pratiques médicales

 

 ________________________________________________________________

 

Coordonnées

 

Abonnement ou désabonnement: http://lalettredelagora.org/

 

Questions ou commentaires: editeurs@agora.homovivens.org


 L´Encyclopédie de l'Agora, 190 chemin Corey, Ayer's Cliff, (Québec)

 J0B 1C0 Canada