Archives

 

 La Lettre de L'Agora, Vol.8 No.1, 3 septembre 2015

Nous sommes heureux de vous retrouver, chers amis, chers lecteurs, après de bonnes vacances, même si les vacances ne sont plus à la mode et si nous avons attendu en vain les hirondelles. Les abeilles par contre, loin de nous abandonner, nous ont choyés: les pommiers sont d'une générosité excessive...

Nouvelles, Appel aux dons,TrumpRaison, Rythme,Temps, Évolution,Travail, Revue de presse

 

Abonnement

Vous avez reçu cette lettre d'un ami ?  Cliquez ici pour vous y abonner

 

Appel aux dons 2015-2016

Nouvelles

 Au moment où la campagne 2014-2015 a pris fin, en juin dernier, nous avions atteint  94% de notre objectif qui était de 17 500. Merci, merci infiniment. C'est une somme bien modeste, dans le contexte actuel, mais elle a pour nous un sens profond par-delà les chiffres. Elle nous permet d'offrir des honoraires symboliques certes, mais fort appréciés,  à un grand intellectuel québécois ayant le malheur de devoir vivre en marge des institutions du monde de l'éducation. Nous rêvons toujours de pouvoir accroître ces honoraires. Vos dons sont aussi des signes d'appréciation qui donnent à une petite équipe de bénévoles la force de vous offrir chaque mois l'équivalent d'un numéro d'une excellente revue.

Nous lançons donc la campagne 2015-2016  immédiatement en élevant notre objectif à 20, 000$, hausse justifiée par les nouveaux produits que nous vous offrons. Nous annoncerons d'autres projets dans les prochaines lettres.

Paris 2015 Climat, environnement: 50 pionniers

En plus de la Lettre de l'Agora, de plus en plus riche  et de la revue de presse, qui deviendra une section de La Lettre, nos lecteurs auront droit cette année, pour se préparer à la Conférence de Paris, à 50 rubriques consacrées à autant de pionniers en matière d'écologie politique et d'environnement: de Rachel Carson et René Dubos à Edgar Morin et Jean-Marie Pelt…en passant par Pierre Dansereau, David Suzuki et Frédéric Back. Ces rubriques seront publiées sur Homo Vivens à raison de une ou deux par semaine et rassemblées dans la Lettre mensuelle. Ce mois-ci on trouvera les articles relatifs à John Muir, Aldo Leopold et Rachel Carson.

Autour du monde, à la recherche de l'inspiration en action

Aux dernières nouvelles, Youri et sa famille étaient dans la région d’Albi, près de Toulouse, troisième étape d’un voyage autour du monde à la recherche de l’inspiration en action, de femmes et d’hommes opérant les changements que la planète exige : ces novateurs nombreux mais dispersés qu’Edgar Morin rêvait de rassembler en écrivant La Voie, et dont Paul Hawken a dressé la liste dans Blessed Unrest. Tous les mois, dans chacune de nos lettres, Youri fera état de ses rencontres et de ses découvertes. Ce mois-ci, il nous présente le fermier de famille, Jean-Martin Fortier. Le mois prochain, il nous parlera de Jerry Ashton, rencontré à New York en juillet dernier : un homme animé d’un grand amour de la justice, d’une profonde irritation contre les bottom feeder qui s’acharnent sur le pauvre monde. Une belle rencontre. Le bottom feeder en l’occurence est celui qui rachète les dettes personnelles pour une somme dérisoire et s’acharne ensuite contre les malheureux que des frais médicaux exagérés ont conduit à la faillite.

L'alter dictionnaire médico pharmaceutique est l'objet d'un concert international d'éloges

Les subversifs hollywoodiens, par Jean-Philippe Costes, auteur du Dictionnaire du cinéma anglo saxon.

C’est le titre du livre queJean-Philippe Costes, l’auteur de ce dictionnaire, vient de publier chez Liber, à Montréal: [...] «Les films hollywoodiens offrent souvent deux niveaux de lecture. En surface, ils amusent aimablement les masses. Au fond, ils appellent au dépassement des dogmes et des valeurs communément admises. » En décryptant les oeuvres ambivalentes de vingt-neuf des plus talentueux mal-pensants d’Amérique, le présent ouvrage se donne ainsi pour mission de rendre « tout leur prestige à des cinéastes indûment réduits au rang d’industriels du spectacle».




César Trump, par Jacques Dufresne

César fut chauve de très bonne heure et comme il en avait très honte, il s’efforça de ramener ses cheveux de la nuque presque sur le front perdant bien du temps à chaque matin à cette opération compliquée. Est-ce la seule chose que ces deux vedettes ont en commun?

Beauté

La beauté, une inspiration pour nos communautés, Stéphane Stapinsky

En cette période d'austérité, la beauté est devenue un luxe. Ce sont des considérations budgétaires, utilitaires et environnementales qui priment le plus souvent lorsqu'il s'agit de concevoir un projet. Ce qui n'est pas un mal, certes, mais laisse insatisfaites certaines aspirations humaines fondamentales. La résolution de ce dilemme est ce qui préoccupe le think thank londonien ResPublica, fondé par l’intellectuel Phillip Blond, dont nous présentons ici le dernier rapport, très inspirant, qui propose rien de moins que la création d'un droit à la beauté pour les communautés.

La Belle Province ! Vraiment ? Stéphane Stapinsky

Pour le sociologue Guy Rocher, '' les Québécois ont une belle sensibilité, mais leur esthétique demeure en friche". Ce qui peut sans doute expliquer pourquoi le paysage architectural et urbanistique du Québec n’a cessé de se détériorer au cours des dernières décennies. Nos dirigeants paraissent assez peu concernés. On disserte en effet rarement sur la beauté dans les discours des hommes politiques d'ici. Exception qui confirme la règle, le Premier ministre Couillard y a fait allusion il y a quelques semaines, en affirmant, en réponse à une question d’un journaliste qui lui demandait s’il trouvait beau le nouvel amphithéâtre de la ville de Québec, que selon lui, en cette matière, « tout est relatif ». Les mots esthétique et éthique ne différant que par trois petites lettres, oserions-nous demander si, en ces deux domaines, nous n'avons pas aujourd'hui à Québec un gouvernement relativiste ?

 

Les étoiles. Récit d'un berger provençal, Alphonse Daudet

Comme à chaque année, à la mi-août, retour des Perséides, cette pluie d'étoiles filantes si unique, propice au rêve... A cette occasion, nous vous offrons ce conte d'Alphonse Daudet, tiré des "Lettres de mon moulin". L'histoire d'un jeune berger qui découvre que toutes les étoiles ne sont pas au firmament...

Raison

Perspective contemporaine sur la raison, Pierre Jean Dessertine

Ce qui est en cause ce n’est ni la science, ni la technique, ni la solidarité moderne du développement des sciences expérimentales et des techniques, encore moins la raison, mais bien les valeurs finales des hommes qui promeuvent le règne de la marchandise, valeurs qui procèdent de ce l’on pourrait appeler un hédonisme acritique, c’est-à-dire une recherche du bien comme accumulation, sans discernement, de plaisirs (par opposition, par exemple, à l’hédonisme critique des épicuriens).

 

Rythme

Le sommeil, ultime forteresse de la liberté, Stéphane Stapinsky

Si un adulte américain dormait 10 heures au début du XXe siècle et 8 heures dans les années 1950, le même adulte ne dort plus aujourd’hui que 6 heures et demie. Si le sommeil est bien l'un des derniers garants de notre humanité, ainsi que l'affirme l'historien Jonathan Crary, force est de constater qu'il subit les assauts des nouvelles réalités économiques et technologiques. Dans un essai dense et sombre, cet intellectuel dénonce l'avènement d'un monde fonctionnant 24 heures sur 24, sept jours sur sept, qui laisse de moins en moins de place au sommeil, bien sûr, mais aussi au rêve.

L'arythmie sociale, Jacques Dufresne

Jusqu'à 1950, les vaches vêlaient toutes ensemble, en avril, selon les saisons, comme le caribou. L'insémination artificielle aidant, on a pu depuis les faire vêler n'importe quand, au choix. Cela mit fin à la grande pause de l'hiver dans le monde rural. A-t-on bien mesuré l'impact de cette révolution? Le respect de ces rythmes s’accompagnait d’un sens de la limite qui adoucissait les rapports humains et protégeaient la nature.

 

Temps

Le temps homogénéisé, Stéphane Stapinsky

Article à saveur historique paru au début des années 2000, dans un dossier du magazine L'Agora consacré au Temps. On constatera, à sa lecture, que les principales tendances mises en évidence par l'auteur n'ont fait que s'enraciner plus durablement dans la vie de nos sociétés. Le temps s'étant considérablement accéléré en ce début de millénaire, la réalité, sur certains points, a même dépassé certaines de ses prévisions et hypothèses les plus pessimistes.

 

Évolution

Peut-on appliquer la théorie de l’évolution aux êtres humains ? Pierre-Jean Dessertine

Oui, une théorie solide – avec le néo-darwinisme nous en sommes loin – de l’évolution peut s’appliquer aux êtres humains. Et c’est encore mieux s’ils la connaissent et comprennent comment ils s’y soumettent, dans la mesure, bien sûr, où ils veulent approfondir leur liberté.

 

Travail

Éloge de la sinécure, Jacques Dufresne

Comment éviter la contre productivité dans les efforts faits pour accroître la productivité?

Le travail castrateur, Jacques Dufresne

Fête du travail! Mais le travail est-il toujours une chose que l’on peut célébrer? Non, si combiné à la consommation compulsive, il a sur la vie des ménages et des individus l’effet décrit dans le film Le Mirage.

 

Revue de presse

Notre expérience d'une revue de presse mensuelle l'an dernier a été l'occasion de trop de double emploi. Notre conclusion: pour mieux vous servir, nous avons intérêt à simplement vous indiquer nos sources.

Sciences

Futura Sciences 

Revue de presse quotidienne pour tous. Des revues de presse spécialisées (hebdomadaire ou mensuelle) sont aussi disponibles.

La liste quotidienne du docteur Pierre Biron, auteur de l'alter dictionnaire médico-pharmaceutique

Depuis plusieurs années, nous faisons à l'Agora partie des privilégiés (voir leurs commentaires) qui reçoivent la lettre quotidienne du docteur Pierre Biron. Vous pouvez en tirer profit même si, comme nous, vous n'êtes pas spécialistes en santé, mais possédez un minimum de culture médicale.

Mise en garde du docteur Biron: « Ma veille documentaire n’intéresse que les journalistes en santé, les activistes concernant des maladies, les professionnels de santé et les auteurs de livres sur ces questions; vous pouvez bien sûr mentionner à vos abonnés que s’il veulent être inscrits à ma liste d’envoi, il n’ont qu’à m’en faire la demande par courriel, et brièvement préciser leur intérêt.

Exemple d'un message récent pouvant intéresser tout le monde

En dehors d’une lithiase rénale récurrente, pas beaucoup d’indications de ‘boire beaucoup d’eau’ pour être en santé, non ?
Et on sait que les gros réservoirs en verre que l’on fait remplir chaque semaine posent le risque de contamination par les mains qui touchent le bouchon

 

Coordonnées

 

Abonnement ou désabonnement: http://lalettredelagora.org/

Questions ou commentaires: editeurs@agora.homovivens.org

L´Encyclopédie de l'Agora

190 chemin Corey

Ayer's Cliff (Québec)

 J0B 1C0 Canada