Archives

 

 La Lettre de L'Agora, Vol. 10 no 2, 15 novembre 2017

Vol. 10 No 2 Actualités, IA, retour du Small is Beautiful, éloge du vide...

Retard

Cette lettre, dont le thème principal est l’éloge du vide, paraît en retard. Cause : un vide justement, une panne de notre réseau internet local qui a duré plus de cinq jours. Imaginez Montréal et ses futurs véhicules autonomes privée d’Internet et de gps pendant le même temps! Vive les régions malgré tout! La complexification accroît la fragilité.

Dons

Depuis 2004, nous maintenons et développons nos 9 sites sans subventions ni publicité. Depuis 1998, des millions de personnes nous ont lus. Un don à l’Agora pourrait bien être la façon la plus productive d’enrichir la vie culturelle... et d’assurer la liberté d’opinion. Votre soutien peut aussi prendre la forme d’un don ciblé consistant à commanditer une recherche sur un sujet qui vous intéresse particulièrement, un auteur que vous aimez, ou l’histoire de votre famille par exemple. Ce document serait déposé dans le dossier  de la municipalité appropriée. Voici des précisions sur nos objectifs. Nos objectifs

Les samedis de l'Agora à Magog

Rencontres régulières entre les générations avec Jacques Dufresne et divers autres collaborateurs de L’Encyclopédie de L’Agora (créée en 1998) et de la Lettre de L’Agora (lancée en 2006) : Andrée Mathieu, Dominique Collin, Youri Pinard...

Endroit : L’Auberge de jeunesse, 111 rue Merry à Magog. À l’initiative de Michel Lamontagne grâce à qui cette magnifique Auberge a vu le jour. Précisions

Table des matières

 

Appel aux dons - La campagne 2017-2018

Actualités

Visions du monde

Éloge du vide

Histoire

Livres

Les îlots de l'Agora


 

Appel aux dons - La campagne 2017-2018

 

Pour faire un don 

Twitter: nous avons atteint, début novembre, les 1420 abonnés à notre compte. Objectif pour la fin de 2017 : 1500 abonnés.

Nous vous invitons à prendre connaissance de notre choix de nouvelles du jour et à vous abonner à notre compte Twitter.

Merci à Stéphane Stapinsky qui accomplit cette tâche si nécessaire.


Abonnement

Vous avez reçu cette lettre d'un ami ?  Cliquez ici pour vous y abonner et pour trouver les archives de la Lettre

De nouveaux bénévoles participent, nombreux, à cette Lettre. Complétez leur générosité par un don.  Sur les sites commerciaux, le téléchargement de plusieurs de nos documents pourrait coûter jusqu’à 20 $ pièce. Nous vous en offrons plus d'une vingtaine dans cette Lettre, dans un ensemble cohérent qui ajoute à leur sens.

Dons, par Internet ou par la poste

________________________________________________________________________________________________ 

Actualités

La renaissance du «Small is beautiful», par Andrée Mathieu

J’avance l’hypothèse que les velléités de sécession ou d’accroissement d’autonomie observables un peu partout dans le monde actuellement participent d’un mécanisme de défense devant les menaces de bouleversements que font planer les changements climatiques, la reprise économique mondiale anémique et les diverses crises sociales et géopolitiques.

Trump et l’Allemagne ou psychanalyser Donald, par Heinz Weinmann

Le 8 novembre marquait le premier anniversaire de l’élection de Donald Trump. Depuis son entrée en fonction, bien des analyses -- politiques, économiques et même psychiatriques -- ont été faites du « phénomène », du « cas » Trump. L'auteur se penche ici sur sa généalogie parentale, son origine allemande que, pendant très longtemps, l'homme d'affaires américain a essayé d’occulter.

De quoi regretter Trump, 2e partie, par Andrée Mathieu

À défaut d’être omniscient Donald Trump est et demeure omniprésent. On se prend à l’admirer d’avoir poussé le tweet si loin qu’il a réveillé, à l’échelle mondiale, l’esprit critique à l’égard de son propre pays. Vous croyez être bien informé sur les écuries qu’il voulait nettoyer, sur la trinité du deep state, la Défense et le Renseignement, Wall Street, Silicon Valley. Lisez cet article, rempli de faits trop peu connus, et vous découvrirez que, dans le pays phare de la démocratie, le pouvoir du peuple diminue comme une peau de chagrin dans un contexte de corruption stupéfiant.

Déclaration de Montréal sur l’IA, par Jacques Dufresne

Le Forum IA responsable tenu à Montréal les 2 et 3 novembre derniers marquait une étape importante de l’engagement du Québec et de l’ensemble du Canada dans une aventure, celle de l’intelligence artificielle, qui, en plus de ses dimensions techniques et économiques, est étroitement associée à une vision du monde à laquelle nos universités, nos écoles et l’ensemble de notre société risquent fort de s’inféoder. Est-il donc vrai que nous nous réduisons à notre cerveau et que ce cerveau est un ordinateur? Savons-nous ce que nous faisons en poursuivant si résolument et si universellement un tel but?

Aristophane, un modèle pour nos humoristes. Extraits d’un texte de Victor-Henri Debidour. Présentation de Jacques Dufresne

« La langue populaire, où que ce soit, a d'infinies ressources de création verbale; mais ce qui est le privilège des Grecs, c'est que leur haute poésie, de son côté, n'en a pas moins : et Aristophane tient les deux bouts de la chaîne. Il cumule, amalgame et télescope de diverses manières ces trésors si différents, et l'un des points de croisement principaux, c'est la parodie, où il est maître. »

Mon petit oncle de quinze ans, par Nicole Morgan

La nuit du souvenir, 11  novembre 2017. La poésie haut lieu de la vérité.

Dans les champs des Flandres, par Éric Volant† (Encyclopédie sur la mort)

En avril 1915, John McCrae se retrouve dans les tranchées d'Ypres, ville flamande en Belgique. Il perd au cours des combats un de ses meilleurs amis qui fut inhumé dans une tombe de fortune marquée d'une simple croix de bois où les coquelicots sauvages poussent entre les rangées. Le lendemain, il compose son illustre poème.

Insectes

Ils sont eux aussi menacés d’extinction. Nous ne les aimons pas. Certes, nous leur devons une bonne partie de notre nourriture, mais ils transmettent aussi des maladies mortelles et ils importunent bien des nordiques par les beaux soirs d’été. La plupart toutefois ne nous veulent aucun mal; ils enchantent plutôt notre vie en donnant la leur aux oiseaux. Quelques grands écrivains les ont aimés. L’un d’entre eux s’appelle Ernst Jünger. Il est l’auteur de Chasses subtiles, un aperçu de sa carrière d’entomologiste. En voici un extrait : la cicindèle. Le ver luisant.

Révolution russe

Au temps des loups de Staline, par Mario Pelletier. Un remarquable roman historique sur la révolution de 1917, roman basé sur des faits vécus par une émigrée russe établie à Montréal. 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Visions du monde

Faudra-t-il attendre le «paradigme post-matérialiste»? Ouvrir l’esprit à la science ou ouvrir la science à l’esprit?, par Youri Pinard

Voici la pensée d’un homme qui philosophe, hors des institutions, pour son bonheur, son salut et son honneur de citoyen. D’où l’évocation modeste de son apprentissage et une proposition bien structurée qui pourrait faire l’objet d’un débat public. Youri dirige une petite entreprise de chasseur de têtes. 

Quand le prophète Harari annonce la venue d’Homo Deus, par Jacques Dufresne

Le transhumanisme avait son gourou informaticien, Ray Kurzweil, son philosophe d’Oxford, Nick Bostrom, il a maintenant son historien prophète, Yuval Noah Harari, lequel utilise le mot techno humanisme pour désigner les mêmes faits et les mêmes prédictions, ceci dans un fast book intitulé Homo Deus. Un fast book est un livre écrit à la hâte suite au succès d’un livre précédent et promis à un succès encore plus rapide.

Comment peut-on être humaniste?, par Pierre-Jean Dessertine

Que des humains puissent être humanistes, c'est comme si des poissons étaient pour l'humidité. C'est très bizarre !

Éloge du vide

Le vide, la plénitude et le remplissage, par Jacques Dufresne

Quelques coups de sonde dans notre vie quotidienne en vue d’inciter nos amis à réfléchir avec nous sur une question fort pertinente en ce moment : que fait de nous le remplissage auquel nous sommes exposés?

Le vide espace de plénitude, par Chantal Lapointe

L’évocation du vide me fait tout de suite penser au Livre du vide médian de François Cheng. Un recueil de poésie qu’il introduit par une présentation de la conception antique chinoise de la vie selon laquelle, du souffle originel émanent « trois types de souffle : le souffle yin, le souffle yan et le souffle du Vide médian » . Ce Vide médian, soutient-il, « tirant son pouvoir du Vide originel, intervient chaque fois que le yin et le yang sont en présence » , offrant la possibilité, dans le meilleur des cas, d’une transformation et d’un dépassement.

Se désintoxiquer des écrans de télévision, réapprendre à s'émerveiller devant des images, par Jean-Jacques Wunenburger

Cet extrait de L'homme à l'âge de la télévision, (PUF, 2000) est encore plus pertinent aujourd'hui à l'âge des écrans multiples.

L'imagination du vide comme constitution du monde et du moi, par Jean-Jacques Wunenburger

Ce terme ne doit-il pas être distingué de l'expérience sensible du "rien" et du concept abstrait de "non-être" ou néant, de sorte que le vide ne relèverait ni d'une donnée perceptible, ni d'un contenu notionnel, mais avant tout d'une représentation imagée, mixte de sensible et d'intelligible?

Le bon vide et l’autre, par Jean-Pierre Bonhomme

Quand les Taoïstes ont recommandé aux citoyens du monde, il y a trois mille ans, de faire silence, soit le vide du bruit, ce n’était pas pour rendre l’humanité insensée. C’était pour lui permettre de bien valoriser la nature dans toutes ses composantes. Écoutons Lao-Tzu :

« Quand il y a du silence on trouve la paix;

Quand il y a du silence on trouve en soi-même son ancrage dans l’univers ».

Cet interstice qui rend la vie possible, par Stéphane Stapinsky

Cette réflexion autour du thème du vide, j’ai choisi de la faire à partir de la notion de “jeu”. Il ne s’agit pas du jeu au sens ludique, mais bien de cet interstice, de ce vide entre des éléments, des pièces, qui rend possible un peu de souplesse. Le jeu, c’est, face à un monde de plus en plus rationnel, contrôlé, bureaucratique et technologique, ce petit vide qui rend encore possible une certaine liberté. Sans l’existence de cet interstice de liberté, nous deviendrions purement et simplement des hommes-machines.

Cette manie de l’«intégralite», par Stéphane Stapinsky

À propos de la mode, en matière discographique notamment, qui consiste à proposer des intégrales, des éditions absolument complètes, à tout propos. Certains projets confinent parfois à l’absurde, comme cette récente édition de toutes les prises, ratées ou non, des Variations Goldberg de Bach interprétées par Glenn Gould en 1955. Cette «intégralite» cadre bien avec le relativisme et l’objectivisme de notre époque. On me permettra de regretter l’époque des morceaux choisis et des récitals publiés, qui mettait au premier plan l’exercice du jugement -- de préférer, donc, au trop plein qu’on nous propose, le “jeu” de la liberté humaine. 

Histoire

Le Dr Knock après neuf décennies. Le prophétisme de Jules Romains, par Pierre Biron

Knock ou le Triomphe de la médecine. Ce fabuleux succès théâtral a aussi marqué en profondeur l’histoire de la médecine. C’est l’angle sous lequel le docteur Pierre Biron nous le présente ici. 

Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins

Recension par Hélène Laberge du catalogue de l'exposition : Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins. Sous la direction de Guillaume Kazerouni et de Daniel Drouin. Maison d’édition Snoeck, Gand, achevé d’imprimer en juin 2017

L’épopée de la boussole, brève histoire de l’ordinateur et d’internet

Je me souviens. Cette devise des Québécois devrait être adoptée par tous les internautes du monde. Afin que, conscients de la longue succession de découvertes géniales qui balisent la route conduisant à l'ordinateur, ils conservent l'assurance de la supériorité de leur intelligence et de leur mémoire sur celles d'une machine dont ils sont parfois tentés de se faire les instruments sinon les sujets.

Livres 

État-nation, tyrannie et droits humains

Recension par Jacques Dufresne de ce livre de Heinz Weinmann

Mémoires d’un monastère

Texte d'Hélène Laberge à propos de Mémoires d'un monastère. Regards sur le quotidien des Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec, par Denis Robitaille et les photographes Pierre Bernier et Claire Dufour (Québec, Éditions GID).

Les Ursulines de Québec. Espaces et mémoires

Compte rendu par Hélène Laberge de Les Ursulines de Québec. Espaces et mémoires, par Christine Cheyrou (Fides, 2015).

Émile Robichaud, une étoile fixe parmi les étoiles filantes de l’éducation, par Jacques Dufresne

Voici le livre d’un révolutionnaire conservateur. Émile Robichaud a jeté les bases de l’éducation en vue du développement durable trente ans avant les Nations Unies tout en restant fidèle à la grande tradition humaniste trente ans après l’avalanche des réformes dites progressistes.

Tout en même temps agnostique et croyant,

Compte rendu de ce livre de Maurice Lagueux par Jocelyn Giroux et Yves St-Arnaud

Les îlots de l'Agora

Ilot Louis Valcke, par Stéphane Stapinsky

Consacré à ce grand spécialiste de la philosophie de la Renaissance et en particulier de la pensée de l'humaniste Pic de la Mirandole : de nouveaux documents y sont ajoutés régulièrement.

Ilot Lucien Vachon, par Stéphane Stapinsky

Cet îlot traite de la carrière et des idées d'une figure marquante de notre vie intellectuelle. Il s'agit de Lucien Vachon, théologien réputé, premier doyen de la Faculté de théologie de l'Université de Sherbrooke, qu'il a dirigée durant plus de vingt ans. Du contenu y est ajouté en permanence.

 

Appel aux dons

Nos objectifs

Le souhait de la plupart de nos donateurs est d’assurer la durée et le progrès de notre œuvre. C’est aussi le premier but de la Société des amis de l’Encyclopédie de l’Agora. Regret souvent entendu : trop d’initiatives heureuses restent sans lendemains au Québec.

Grâce à des dons généreux de la dernière heure nous avons dépassé notre objectif de l’an dernier. Il était de 20,000 $, il sera de 25,000 $ cette année. Les besoins croissent encore plus vite.

1) L’Encyclopédie de l’Agora et les divers sites qui s’y rattachent demeurent l’essentiel de l’oeuvre. Des mises à jour s’imposent.
2) La nouvelle Lettre de l’Agora exigera plus de travail
3) Nos vacances furent longues cette année. Nous avons pu jeter les bases d’un important colloque. Nous espérons en tirer des revenus, mais il nous faut d’abord en assurer le démarrage.

 ____________________________________

 

Coordonnées

 

Abonnement ou désabonnement: http://lalettredelagora.org/

Questions ou commentaires: editeurs@agora.homovivens.org

L´Encyclopédie de L'Agora

190 chemin Corey

Ayer's Cliff (Québec)

 J0B 1C0 Canada